Musiques
au Pays de Hanau

Depuis trois décennies, l’Association Musiques au Pays de Hanau (MPH) invite des artistes renommés à partager leur passion et leur talent avec les mélomanes du Pays de Hanau, fréquemment rejoints par ceux des territoires limitrophes, jusqu’à Strasbourg voire plus loin ! En partenariat avec d’autres associations (Patrimoine, le Masque, le Festival d’Art Sacré, le Théâtre du Marché aux Grains, la Manivelle) nous  cherchons à jeter des ponts entre diverses formes d’expression artistique.

Nous remercions les collectivités territoriales et les entreprises sans le soutien desquelles – permanent ou ponctuel – rien ne serait possible !

Notre Actualité ...

Retrouvez ici nos publications et évènements à venir …

le Dimanche 9 novembre 2014 à 16heures à l’Église protestante Saint-Adelphe de Neuwiller-lès-Saverne télécharger le programme et les infos détaillées
Musiques au Pays de Hanau a su, à juste titre et sans difficulté, convaincre un auditoire, venu en grand nombre, de venir
Geneviève Ibanez n’a pas hésité à proposer des oeuvres exigeantes techniquement et musicalement. L’auditeur est resté ébloui par la performance, dimanche
Dans le cadre du programme « Musiques au pays de Hanau », l’église Saint-Adelphe a accueilli dimanche soir trois musiciens
Vous trouverez dans ce numéro 25 :  le riche programme musical de l’année 2014 par ordre chronologique À signaler que les concerts
Lors de ce concert particulièrement original, les nombreux auditeurs ont pu entendre un choix d’œuvres lyriques présentées par la narration

« Chaque concert doit être une communion entre le public, l’interprète et le compositeur. Depuis les nuits lointaines jusqu’à nos jours, les musiciens comme les poètes furent des témoins du temps, de la vie, parfois des acteurs en quête de l’intemporel.
Les programmes interprétés par des artistes de haut vol sont autant d’invitations à entrer dans ce monde du sensible et vivre un univers sonore qui parle aussi bien au cœur qu’à l’esprit. »

Jean-Jacques Werner

“De la musique avant toute chose”

Paul VERLAINE